Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

 

Le promoteur de lutte Assane Ndiaye compte organiser le combat Bombardier-Eumeu, comme prévu, le 25 décembre. Mais, pour le patron de «Baol Production», la tenue à date échue de ce combat royal dépend en grande partie des annonceurs afin de rendre encore grand ce duel.

 Indisponibilité de Demba Diop

«C’est un problème que nous devons prendre en compte. Aujourd’hui, nous sommes dans l’attente de l’ouverture du stade. Nous avons investi des millions et depuis la saison dernière, nous attendons d’être édifiés sur notre sort. Nous espérons que tout va rentrer dans l’ordre. Nous lançons un appel au président de la République, au ministre des Sports, Matar Bâ, qui ne ménage aucun effort pour le développement du sport national».

 Décisions du Cng

 «Je trouve que ce sont des décisions importantes.  Le Comité national de gestion de la lutte a toujours œuvré pour le développement de cette discipline. Donc, nous saluons ces mesures. Maintenant, il y a des points sur lesquels il faudra aussi trouver un terrain d’entente, concernant les frais des droits d’organisation. Pour le stade Iba Mar, il parait que la somme a été revue à la baisse, c’est une bonne nouvelle. La lutte est une famille et nous avons besoin de tout un chacun pour aller de l’avant».

 Régularisation des combats

 «Oui, j’ai déjà régularisé le duel Papa Sow-Ama Baldé pour le 19 novembre. Il reste maintenant le combat Bombardier-Eumeu Sène. Cela ne saurait tarder, mais il faudra en finir avec le premier combat pour ensuite se concentrer sur le combat royal. Aussi, la lutte dépend en grande partie des sponsors et pour moi, il faut organiser des combats de haute facture pour espérer les attirer. Pour la promotion du combat, nous avons prévu de faire deux face à face et des opens-presse. Le duel Papa Sow-Ama Baldé est attendu par tout le peuple. Ce sera l’un des meilleurs combats de l’année. J’attends juste les confirmations des deux camps pour caler la date du premier face-à-face. Et ça va déménager, je vous l’assure».

 Incertitude sur Bombardier-Eumeu

 «La tenue de ce combat en décembre dépend en grande partie des sponsors et du Cng. Le timing est trop court, mais nous voulons attirer de gros partenaires pour rendre cet événement encore plus grandiose. Il faudra donc cravacher dur pour réussir à attirer ses sponsors. Je le dis et je le répète, il faudra aussi  liquider le premier combat  et ensuite se concentrer sur le second. Mon souhait est de l’organiser le 25 décembre et je crois qu’on le fera. Je veux en finir une bonne fois pour toutes, car le combat a trop duré. Il y a beaucoup de bruit autour de ce combat et des choses inexplicables. Donc, je prie pour que ça se fasse vite afin de passer à autre chose. Il me reste d’autres combats à monter et pour le faire, il faut régler le combat royal. La lutte est en net progrès. Je le dis et je le répète, nous sommes une famille et il faut donc de la tolérance pour faire avancer les choses».

sportsenegal.com

 

Comments are closed.

  • Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

    Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

  • 2002 FIFA World Cup Korea Japan