Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Une délégation du ministère des sports  conduite par le Directeur des infrastructures  sportives, Ameth Tidiane Sarr, accompagnée d’une délégation chinoise a visité hier, jeudi 19 octobre, le stade Ely Manel Fall de Diourbel. A cette occasion M. Sarr a annoncé le démarrage des travaux de réhabilitation du stade après la signature du protocole de partenariat entre l’Etat du Sénégal et la République populaire de Chine.Le Directeur des infrastructures  sportives  accompagnée d’une délégation chinoise a annoncé sous peu le démarrage des travaux de réhabilitation du Stade Ely Manel Fall. «Nous avons été envoyés par le ministre des spots en compagnie de la délégation chinoise pour l’étude de faisabilité pour la réhabilitation des stades au niveau du Sénégal.Au niveau de Diourbel, l’objectif, c’est de venir faire des études pour voir comment réhabiliter entièrement le stade Ely Manel Fall qui est une préoccupation du mouvement sportif   de la région»,  a déclaré Ameth Tidiane Sarr. Et d’ajouter : «nous avons rencontré ce matin (hier, Ndlr)  les autorités  locales : le Gouverneur, le Préfet.  Cette rencontre avec les élus locaux, le mouvement sportif, nous a permis de mettre le doigt sur les difficultés de la région. Le stade Ely Manel Fall a besoin d’un coup pouce. Le mouvement  sportif et les élus locaux nous ont fait part de leurs préoccupations et des besoins. Je pense que c’est l’objet de la mission. Il s’agit d’écouter tout le monde, de recueillir les besoins, d’aller sur le terrain, de constater les dégâts, au moment de la signature du protocole de partenariat avec la République populaire de Chine, de prendre les décisions idoines».«Dés le retour de cette mission, nous allons  programmer la réhabilitation du Stade. Le problème  qui revient fréquemment dans la discussion est le problème de l’entretien et de la maintenance. La Sonacos et  les Navetanes ont depuis quelques temps des difficultés pour organiser les compétitions, nous pensons que dans un avenir très proche, ce sera un mauvais souvenir» fait-il remarquer.Sur l’entretien du stade, il souligne  «qu’il y a également une deuxième phase du projet qui consiste à une assistance technique c’est-à-dire former les préposés à l’entretien et à la maintenance qui seront accompagnés par des experts chinois  pendant 2 à 3 années. C’est pourquoi nous avons profité de cette rencontre pour interpeller les élus locaux pour que leur participation soit mise en exergue parce que c’est une compétence transférée». L’inspecteur régional des sports de Diourbel, Cheikh Sadibou Ndiaye quant à lui, a estimé qu’il s’agit de «problème de comportement». «Ceux qui réclament souvent la réhabilitation laissent souvent les enfants détériorer les grilles sans broncher un mot contrairement  ceux qui se passe par exemple à Guediawaye où les populations elles mêmes veillent sur leur stade», regrette-t-il. Le Directeur du Stade par intérim Cheikh Diouf estime que tout est à refaire au niveau du stade Ely Manel Fall : la pelouse les toilettes la piste d athlétisme. «Mais, la pelouse est devenue une urgence», a-t-il martelé.

 

Comments are closed.

  • Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

    Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

  • 2002 FIFA World Cup Korea Japan