Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn
Coupable d’un réveil bien trop tardif face au Nigeria (1-1) ce lundi à Yaoundé, le Cameroun est officiellement hors-course dans les qualifications au Mondial 2018. Freinés après 3 victoires, les Super Eagles devront quant à eux patienter un mois avant de valider officiellement leur billet pour la Russie.

Cette fois, c’est officiel : le champion d’Afrique camerounais ne participera pas au Mondial 2018 ! Cette issue pendait au nez des Lions Indomptables depuis vendredi dernier et leur déroute au Nigeria (4-0). Ce lundi, les hommes d’Hugo Broos n’ont pas perdu face aux Super Eagles à l’occasion de la 4e journée des qualifications, mais le match nul enregistré à domicile (1-1) scelle leur sort puisque les Camerounais pointent toujours à 7 points de leur adversaire et de la première place, la seule qualificative, qu’ils ne pourront pas mathématiquement rattraper en deux journées. De son côté, quelle que soit l’issue d’Algérie-Zambie mardi, le Nigeria devra attendre le mois prochain avant de valider officiellement son billet mais il faudrait un cataclysme pour qu’il lui échappe.

Avides de revanche devant leur public de Yaoundé, boudeur, les Lions n’ont pas montré un visage aussi affligeant qu’à l’aller mais malgré les nombreux changements opérés par Broos (Aboubakar et Bassogog étaient sur le banc, Ngadeu suspendu), la réaction d’orgueil espérée n’a pas eu lieu, sinon bien trop tardivement… Maîtres du ballon, les locaux ont été parfaitement tenus en échec par la défense adverse, tombant dans une possession stérile, sans véritable occasion.

Le Cameroun a le ballon, le Nigeria les occasions

Alors que les Lions avaient amorcé quelques mouvements intéressants, les poulains de Gernot Rohr ont en plus fait preuve de réalisme en convertissant leur première véritable occasion sur un cafouillage dans la défense. A la suite d’une interception de Banana puis d’un arrêt d’Ondoa, le ballon revenait sur Moses Simon, esseulé au second poteau, qui marquait dans le but vide (0-1, 30e). Dans la foulée, profitant d’un moment de flottement dans la défense des Lions, Victor Moses s’engouffrait et servait Ighalo. Dans la surface, l’avant-centre expédiait sa frappe au-dessus !

Les locaux avaient eu chaud et tentaient de pousser au retour des vestiaires mais ils se heurtaient à une défense excellente, à l’image d’Ekong, auteur d’un superbe retour dans la surface devant le discret Nsamé. En face, menés par Victor Moses, déchaîné, les Super Eagles se montraient menaçants sur chaque accélération et le joueur de Chelsea trouvait la barre ! Et pourtant, alors que l’affaire semblait pliée, le gardien nigérian Ezenwa percutait Djoum dans la surface et provoquait un penalty qu’Aboubakar, entré en jeu, transformait plein axe (1-1, 75e).

Les paris ratés de Broos

Sous l’impulsion de l’ancien Lorientais et de Bassogog, lui aussi sorti du banc, le Cameroun se montrait beaucoup plus incisif, de quoi interroger encore sur la pertinence des choix de Broos… Avec un arbitrage plus clément, Aboubakar aurait même pu obtenir un nouveau penalty sur une action litigieuse dans la surface, mais l’arbitre ne bronchait pas, puis Ezenwa sauvait les siens avec une double parade. Coupables de s’être réveillés trop tard, les champions d’Afrique manqueront donc le Mondial, ce qui ne leur était arrivé qu’une fois depuis 1990 (en 2006)

Les compositions de départ :

Cameroun : Ondoa – Fai, Banana, Teikeu, Leuko – Siani, Djoum, Anguissa – Olinga, Nsame, Moukandjo

Nigeria : Ezenwa – Shehu, Ekong, Balogun, Elderson – Onazi, Ndidi – Simon, Obi Mikel, V. Moses – Ighalo

Categories: Football, une, Une Football

Comments are closed.

  • Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

    Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.