Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Wayde Van Niekerk, champion du monde en 2015 et champion olympique à Rio en 2016, a réussi le doublé en remportant mardi le 400 m. avec une aisance qui laisse, plus que jamais, présager un long règne sur le tour de piste.

Jusqu’où va-t-il aller ? Présenté comme le successeur du Jamaïcain Usain Bolt en tant que nouvelle tête de gondole de l’athlétisme mondial, le Sud-africain Wayde Van Niekerk tient son rang. Il en a fait encore la démonstration mardi en remportant le 400 mètres sans trembler et donnant l’impression d’être toujours intouchable. En l’absence de son plus sérieux rival, le Botswanien Isaac Makwala, forfait pour cause de gastro-entérite, WVN s’est baladé sur sa distance de prédilection et a bouclé le tour de piste en 44 secondes 98 devant le Bahaméen Steven Gardiner (44.41) et le Qatari Abdalelah Harouin (44.48).

Le recordman du monde en titre du 400 mètres peut désormais se concentrer sur le 200 m. dont la finale se joue jeudi, et réussir un doublé inédit. C’est sans doute pour garder des forces et réussir son grand pari qu’il n’a pas forcé son talent alors que tout le monde attendait de le voir battre le record du monde. A 25 ans, il a encore le temps d’aller encore plus haut.

Comments are closed.

  • Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

    Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.