Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Le Sénégal sera, du 1er au 6 août, la capitale du handball africain en raison de la tenue, dans la capitale, de l’édition 2017 du Challenge Trophy africain. Une compétition organisée par la Confédération africaine de handball (Cahb) qui doit regrouper sept formations en filles et autant chez les garçons pour succéder au palmarès au Sénégal et au Cap-Vert qui étaient sacrés deux années plus tôt dans les deux catégories.

La phase continentale de l’édition 2017 du Challenge Trophy de handball démarre ce mardi à Dakar et Guédiawaye où les formations juniors hommes et dames de sept pays vont se faire face. Au stadium Iba Mar Diop pour les filles et à la salle des Sports du stade Amadou Barry où sont attendus les garçons pour le premier tour, les équipes engagées tenteront de remporter le trophée continental après avoir triomphé dans leurs zones respectives.

Une victoire finale qui devrait permettre aux lauréats de se qualifier au tournoi mondial. A partir d’aujourd’hui donc, sept formations en filles et autant chez les garçons vont se disputer les titres du Sénégal chez les premières et du Cap-Vert dans le deuxième cas ; deux formations sacrées à Addis-Abeba en 2015 mais qui ont été déchues de leur titre zonal l’an dernier. Ce qui les exclue de la défense de leur titre. Pour la journée d’ouverture et d’ailleurs pour les deux autres programmations du premier tour, trois rencontres sont prévues sur les deux terrains.

Au stadium Iba Mar Diop où se produiront les filles, le match entre la Guinée et le Mozambique qui devait ouvrir les hostilités à partir de 16 heures sera probablement décalé car comme l’a souligné Chérif Ndiaye, secrétaire général de la Fédération sénégalaise de handball, l’équipe mozambicaine n’arrive à Dakar que cet après-midi, à 15h heures.

Du coup, les deux autres rencontres qui devaient avoir lieu plus tard, devraient donc être disputées plus tôt ; il s’agit des face à face entre le Bénin et l’Ouganda d’une part et Madagascar et l’Ethiopie de l’autre. En garçons, le calendrier ne devrait pas être chamboulé à Amadou Barry où, après la cérémonie d’ouverture, Bénin et Ethiopie d’une part et Madagascar – Rwanda sont prévus à 16 et 18 heures avant la sortie du Sénégal qui sera opposé à la Rd Congo à partir de 20 heures.

Pour la compétition qui démarre cet après-midi, trois pays ont réussi à qualifier leurs deux sélections (masculine et féminine) avec l’espoir de s’emparer du titre afin de participer au tournoi mondial. Il s’agit du Bénin, de Madagascar et du Mozambique qui ont remporté les tournois respectifs des Zones 3, 6 et 7. Pour rappel, après les matchs de groupes qui doivent s’achever le 3 août, les demi-finales (en filles comme en garçons) se disputeront à Amadou Barry alors que deux rencontres de classement sur les deux tableaux se disputeront le lendemain à Iba Mar Diop. La dernière journée (finales et matchs pour la 3ème place sur les deux tableaux) se jouera entièrement à Guédiawaye où est également prévue la cérémonie de clôture de l’événement.

Ousseynou POUYE

PROGRAMME DE LA 1ERE JOURNEE
GARÇONS – 16h : Bénin – Ethiopie ; 18h : Madagascar – Rwanda ; 
20h : Rd Condo – Sénégal.

FILLES – 16h : Guinée – Mozambique ; 
18h : Bénin – Ouganda ; 20h : Madagascar – Ethiopie.

Categories: Handball, une, Une Football

Comments are closed.

  • Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

    Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.