Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

L’Ivoirienne Murielle Ahouré a évoqué la fin d’une saison éprouvante, ce 8 août 2017. La sprinteuse, 4e sur 100 mètres aux Mondiaux 2017 d’athlétisme, est revenue sur le décès de son père et les diverses épreuves qui ont gâché ses derniers mois.

De notre envoyé spécial à Londres,

Murielle Ahouré a quitté la piste du Stade olympique de Londres le regard sombre, sans un mot, le 6 août dernier. L’Ivoirienne venait en effet de finir quatrième en finale du 100 mètres féminin. Une place terriblement frustrante, assortie d’une chute après un accrochage avec l’Américaine Tori Bowie.

Deux jours plus tard, la double médaillée d’argent aux Mondiaux 2013 est sortie de son mutisme, via sa page Facebook : « J’ai le cœur lourd et peiné, mais par amour pour mon pays et pour tous ceux qui me soutiennent depuis le début de cette aventure, il me fallait surmonter des obstacles, et non des moindres, pour être là où je suis. »

Murielle Ahouré explique : « Cette année terrible avec le décès de mon père qui continue de me déchirer et que (sic) je n’arrive toujours pas à faire mon deuil est une année noire. »

« C’est une battante »

Wilfried Koffi Hua, son coéquipier en équipe de Côte d’Ivoire, confirme : « ça a vraiment été un coup très dur pour elle. Lorsqu’on l’approchait, on sentait qu’il y avait quelque chose… Mais c’est une battante. L’été dernier, elle n’a pas fait la finale (des Jeux olympiques 2016, Ndlr). Malgré toutes ces péripéties, elle est arrivée en finale des Mondiaux et a fini quatrième. C’est une personne vraiment très forte. »

Mais des bleus à l’âme et des blessures à répétition ont décidé l’athlète de 29 ans à prendre un peu de recul : « Au moment où je termine ma saison et retourne me reposer l’esprit, je souhaite remercier tout le monde pour vos prières et votre soutien indéfectible ! »

RFI

Comments are closed.

  • Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

    Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

  • 2002 FIFA World Cup Korea Japan