Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

La 6ème édition des Championnats d’Afrique de Wushu ont pris part, ce samedi, au Palais des Sports du stade Mathieu Kérékou de Cotonou, au Bénin où s’était donné rendez-vous une centaine d’athlètes venus de 11 pays (Afrique du Sud, Algérie, Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Egypte, Maroc, Niger, Nigeria, Sénégal et Togo). Une compétition que le Sénégal a bouclée à la troisième place derrière l’Egypte qui a été sacrée devant l’Algérie. Le Sénégal qui était représenté par 9 combattants a remporté 8 médailles dont 2 en or, 4 en argent et 2 de bronze. Une bonne moisson de médailles pour l’équipe coachée par Me Made Guèye qui a combattu et a remporté l’argent chez les -80kg après avoir perdu face à l’Egyptien Ayman Mohamed. Les deux titres sénégalais sont à mettre à l’actif de Moussa Fall (-75kg) qui a battu le Béninois Koto Rodrigue et Mariétou Diallo en -65kg chez les filles, victorieuse de la Burkinabé Simpore Laeticia. Outre le coach-combattant, Pape Mor Niang qui a perdu en finale contre l’Egyptien Islam Mohamed Naguib, Hawa Dramé, également perdante en finale face à l’Egyptienne Hager Ragab Ali en -60kg et enfin, Samba Dieng en gunshu ont remporté les médailles d’argent sénégalaises. Avec ces podiums, le Sénégal se classe 3ème au général où les combattants égyptiens ont dominé les débats avec sept médailles dont cinq en or et deux d’argent. Ils sont suivis par les Algériens qui ont glané un total de sept médailles dont quatre en or, deux d’argent et une en bronze. Derrière ces trois premières nations, le Nigeria arrive à la 4ème place avec deux médailles d’or et une en argent et la Côte d’Ivoire prend la 5ème place avec quatre médailles dont une en or, deux d’argent et une bronze.

400M ET 800M NAGE LIBRE Amadou Ndiaye bat deux records du Sénégal
L’international sénégalais Amadou Ndiaye s’est signalé ce week-end au Critérium national promotionnel d’été à Saint-Yrieix-sur-Charente en France, disputé du 20 au 23 juillet. Il a, en effet, profité de la journée de samedi pour battre deux records du Sénégal en bassin de 50 mètres : il s’agit du 400m et du 800m Nage libre. Une information donnée par la Fédération sénégalaise de natation et de Sauvetage qui s’est naturellement félicitée de cette belle performance pour le jeune nageur qui n’est âgé que de 16 ans. Pour le 400m, il a battu par deux fois le record national d’abord en séries avec un chrono de 4’18”95 puis en finale avec une performance de 4’16”84. Ce qui lui permet d’effacer des tablettes, l’ancien record national qui était l’œuvre de son compatriote Ismaël Eliot Kane et établi le 28 mai 2016 à Dakar ; il était alors de 4’19”65. En améliorant celui du 800m avec un chrono de 8’55”52, Amadou Ndiaye a fait mieux que Benjamin Mathieu qui détenait le record national de la distance depuis le 20 décembre 2002 à Amiens en France. Une marque vieille de près de 15 ans qui s’établissait alors à 9’01”21.

Comments are closed.

  • Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

    Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

  • 2002 FIFA World Cup Korea Japan