Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

 

Les joueurs locaux appelés en équipe nationale doivent être considérés comme des internationaux à part entière et non comme de simples remplaçants servant juste à pallier des blessures, a estimé vendredi le sélectionneur national, Aliou Cissé.

‘’Je ne fais pas de cadeaux, je ne suis pas dans ce registre. Si j’appelle un joueur, c’est parce que je suis convaincu qu’il a le talent et qu’il peut apporter quelque chose au groupe’’, a assuré le sélectionneur national en conférence de presse.
 
Pour conforter son argumentaire, Aliou Cissé a rappelé que l’attaquant du FC Metz, Ismaila Sarr, ancien de Génération Foot, et Moussa Wagué, parti entre temps à KAS Eupen (Belgique), étaient ciblés avant qu’ils ne signent en professionnels.
 
Pour les matchs contre l’Ouganda (5 juin) en amical et contre la Guinée Equatoriale (10 juin), Aliou Cissé a fait appel à trois joueurs locaux, Pape Seydou Ndiaye (Niary Tally), Arial Mendy et Adama Mbengue, tous les deux évoluant à Diambars.
 
Si Arial Mendy qui peut évoluer en défense centrale ou au poste d’arrière gauche va connaître sa première sélection, après avoir évolué en junior et en olympique, Adama Mbengue avait lui été déjà appelé lors des matchs amicaux contre le Nigeria et
contre la Côte d’Ivoire, en mars dernier.
 
Mais, l’arrivée de ces deux joueurs de champ coïncide avec les blessures et forfaits des arrières latéraux Pape Ndiaye Souaré (Crystal Palace, Angleterre), Saliou Cissé (Valenciennes, France) et Cheikh Mbengue (Saint-Etienne, France).
 
Le stage de l’équipe nationale démarre le 27 mai prochain à Saly-Portudal, a ajouté le sélectionneur national.
APS

Comments are closed.

  • Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

    Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.