Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

La troisième journée de compétition pour les Sénégalais a été la mieux aboutie même si les médailles se font désirer. Un léger mieux qu’il faut mettre à l’actif des nageurs (athlètes les plus sollicités) qui ont réussi à se hisser en demi-finales de leurs courses respectives. El Hadj Adama Niane et Adama Thiaw Ndir se sont arrêtés aux portes de la finale respectivement au 50m Nage libre et au 100m Brasse. La compétition se poursuit ce mardi avec l’athlétisme et le taekwondo.

Bakou (Azerbaïdjan) : Les protégés du coach Birane Diop étaient à nouveau dans les bassins hier pour faire mieux que lors de leurs précédentes sorties. Ils ont, en effet, réussi à se qualifier en demi-finales de leurs courses respectives avec à la clé, un record personnel pour Adama Thiaw Ndir. Aligné sur 100 Brasse, le vainqueur 2016 de la Traversée Dakar-Gorée a réalisé un chrono de 1’08’’06 en qualification avant de faire mieux en demi-finales (1’06’’85) malgré son élimination. Une performance non négligeable pour celui qui n’a jamais nagé en deçà de 1’07, selon son coach ; une progression dont s’est réjoui Birane Diop qui lui demande juste de « poursuivre les efforts et d’intensifier la préparation physique » pour franchir un nouveau palier.

Même s’il n’a pas battu son record, El Hadj Adama Niane s’est également arrêté aux portes de la finale. Aligné sur 50m Nage libre, il a fait un chrono de 24’’08 en qualification mais a été moins bon en demi-finales où il a fait la longueur de bassin en 24’’15. Après trois journées éreintantes, les deux nageurs seront encore à l’eau ce mardi puisqu’ils seront alignés au 50m Dos pour Thiaw Ndir et au 100m Nage libre pour son compère.

Jusque-là spectateurs et occupés à aller aux entrainements, les athlètes de deux autres disciplines font leur entrée en compétition ce mardi : il s’agit de l’athlétisme et du taekwondo. Pour le premier, Sangoné Kandji (saut en longueur et triple saut) sera en lice cet après-midi pour disputer le triple saut. Un concours qui se disputera dans une finale directe puisque seules six concurrentes seront alignées dans cette épreuve que la spécialiste du saut en longueur va expérimenter en attendant son épreuve de prédilection.

Pour leur part, Boubacar Cissokho du para athlétisme et Amadou Ndiaye (400m haies) seront à l’œuvre mercredi et jeudi prochains. Sur le tatami, Mohamadou Moustapha Kama (-54kg) va se produire au Baku Sport Hall pour tenter de faire mieux que Saliou Bèye et Fatou Bintou Khouma du karaté qui l’ont devancé sur cette aire de compétition. Numéro 1 du ranking dans sa catégorie, il est exempté de premier tour et devra attendre le vainqueur du combat entre un Marocain et un Palestinien pour son quart. Mouhamed El Mactar Diao (-63kg) entre en lice mercredi et aura comme adversaire un athlète omanais. Sinna Niang qui n’a pas tiré hier termine sa compétition ce mardi avec le 10m Air comprimé.

Au classement général des médailles, un changement s’est opéré en tête avec la prise de pouvoir de la Turquie qui, avec 92 podiums (35 Or, 31 Argent et 26 Bronze), a renversé l’Azerbaïdjan désormais relégué au 2ème rang avec 68 médailles (33 or, 23 argent et 12 bronze). L’Ouzbékistan a, pour sa part, éjecté l’Indonésie du podium en totalisant 30 médailles dont 6 titres contre 5 pour cette dernière. En Afrique, l’Algérie reste première avec deux nouveaux titres qui portent son total à quatre pour 24 médailles ; elle est suivie par l’Egypte avec 10 dont trois en or. A noter en sport d’équipe, la médaille de bronze du Cameroun dans le tournoi de handball chez les filles.

SPORTSENEGAL.INFO

  • Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

    Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.