Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

« On bouge, on gagne, on fait la fête » ; c’est la chanson entonnée par les tout-petits de la maison du rugby de Yoff à la fin du match qui opposait leur équipe, les Panthères, à celle de S’En Fout le Score. Une manière à eux de célébrer ce premier titre de champion du Sénégal décroché par la jeune formation yoffoise face à leur adversaire sur le score de 24 à 14.

Entre S’En Fout le Score triple champion du Sénégal (2000, 2003 et 2006) et les Panthères de Yoff tout récents vainqueurs de la coupe du Sénégal face aux « S’En Foutistes », l’explication a bien volé dans les airs du stade Iba Mar Diop bien fourni en public dimanche dernier. Une semaine après avoir battu S’En Fout le Score en finale de la coupe du Sénégal, les Panthères ont remis ça en championnat en s’adjugeant leur premier trophée de champion du Sénégal devant le même adversaire. Le bouclier du Lion, ce trophée majeur, qui récompense le champion du Sénégal, a donc été la chose la mieux recherchée au cours de cette finale qui s’est disputée dans une ambiance très chaleureuse. Et c’est fort logiquement que les Panthères l’ont emporté sous la houlette de Mamadou Lamine Niang, élu meilleur joueur du match. Et les Yoffois sont entrés très vite dans le sujet avec ce départ éclair de Cheikh Ndiaye qui prenait toute la défense adverse de vitesse pour aller planter un bel essai (8e) en plus de la pénalité (8-0). Au lieu d’un sursaut du triple champion du Sénégal, c’est plutôt le tout nouveau vainqueur de la coupe nationale qui se mettra à nouveau en exergue à la 26e minute Mamadou Lamine Niang en prenant encore la défense au dépourvu (16-0, plus la pénalité marquée par Cheikh Ndiaye. S’En Fout le Score trouvera quand même un regain de sursaut pour réduire le score par Moussa Ndiaye à la fin de la première période (6-16, 40e). A la reprise, les « S’En Foutistes » repartiront à l’attaque pour trouver à nouveau la faille à la 44e mn par Babacar Bâ qui réussissait un essai avant de conclure par la pénalité (14-16). La partie s’anima avec des Panthères qui semblaient en vouloir plus puisque Mamadou Lamine Niang reviendra à la 50e minute pour percer les lignes ennemies et porter l’estocade finale (24-14) à une formation de S’En Fout le Score qui ne parvenait pas à effacer la défaite en coupe du Sénégal. Et le score aurait du être plus salé si Cherif Ousseynou Ngom avait réussit la pénalité dans les ultimes secondes du temps additionnel. Mais la cause était entendue et l’expulsion de Lamine Sagna dans les arrêts de jeu ne fera que noircir davantage la prestation de S’En Fout le Score qui perdait ainsi cette seconde confrontation de 2017. Excellent arbitrage du tunisien Amine Amdouni. En lever de rideau, pour le compte de la finale de la 2e division, Diambars s’est emparé du Bouclier du Baobab en disposant du Rugby club de Nianing par 28 à 16.

Me Guédel Ndiaye, président de la fédération : « C’est la victoire du rugby sénégalais »
Nous avons assisté à de belles finales et ce sont les deux meilleures équipes qui se sont affrontées. 90% des joueurs de Yoff sortent de la maison de rugby, ils ont été formés dans cette maison et se sont développés au sein de la fédération. Pour S’En fout, 80% des joueurs viennent du village pilote, ce sont des enfants de la rue au départ. Franchement, je suis très heureux parce que c’est un peu la victoire du rugby sénégalais

  • Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

    Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.