Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Pour la première fois depuis 2012, l’équipe nationale senior du Sénégal aura un regroupement sans son leader technique Sadio Mané, pour la préparation des matchs prévus en juin contre l’Ouganda et la Guinée-Equatoriale.
 Mané n’avait jamais manqué à un regroupement des Lions depuis son intégration dans la sélection en 2012, après les Jeux olympiques de la même année.
 Brillant avec ses coéquipiers olympiques, il n’a pas raté grand-chose depuis cinq ans.
 Sadio Mané devrait déclarer forfait pour les matchs contre l’Ouganda et la Guinée-Equatoriale, qui vont marquer le retour en classe après l’élimination du Sénégal en quart de finale de la CAN 2017.
 Le Sénégal va jouer contre l’Ouganda un match amical, le 5 juin. Il va ensuite rencontrer la Guinée-Equatoriale, le 10 juin, une rencontre qui va marquer le début des éliminatoires de la CAN 2019 prévue au Cameroun.
 Devenu quasiment indispensable de la prise en main de l’équipe par Joseph Koto (2012-2013) à l’arrivée de son ancien entraîneur chez les olympiques, Aliou Cissé, en passant par celle d’Alain Giresse (2013-2015), l’attaquant de Liverpool (élite) âgé de 25 ans sera l’un des grands absents de la nouvelle saison internationale des Lions.
 Les deux matchs prévus en juin vont marquer le début des éliminatoires de la CAN 2019 et la poursuite des qualifications à la Coupe du monde 2018, un objectif majeur pour l’équipe nationale.
 Pour sa première sélection officielle en match amical contre le Maroc, Sadio Mané avait délivré une passe décisive à Moussa Konaté (1-0) avant d’ouvrir, quelques jours plus tard, son compteur de buts chez les Lions, contre le Liberia (3-1), pour la première journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2014.
 Même s’il a raté le match gagné (2-1) par les Lions contre les Black Stars du Ghana, lors de la première journée de la CAN 2015, en Guinée-Equatoriale, l’enfant de Bambali (sud) est bien présent et a fait parler sa technique, sa percussion, sa vitesse et ses buts.
 
Transféré à Liverpool cette saison, il a confirmé son statut de joueur majeur dans un club jouant les premiers rôles dans l’un des plus grands championnats du monde, après avoir relevé les défis aux Red Bulls de Salzburg (2013-2014) et à Southampton (2014-2016).
 Mané est l’un des maillons forts de la sélection nationale en dépit des critiques contre lui, lors de la CAN 2017, où il a raté son tir au but contre le Cameroun. Son absence pourrait être moins préjudiciable à la sélection nationale, grâce à l’éclosion des attaquants Diao Baldé Keita (Lazio Rome, Italie) et d’Ismaïla Sarr (FC Metz, France).
 La CAN 2017 et la saison en cours ont permis à ces footballeurs considérés comme deux grands espoirs de prendre du galon, notamment dans leur club.
 A la Lazio de Rome, Keita est devenu un titulaire indiscutable et l’un des atouts de l’entraîneur Simone Inzaghi.
 Connu pour son habileté à perforer les défenses, il a démontré, lors de cette deuxième partie de la saison, qu’il peut-être un grand finisseur. Il a réussi à le faire dans un mémorable match, dans la capitale italienne, lors du derby contre l’AS Rome, fin avril. Keita avait arraché la victoire en inscrivant un doublé.
 L’attaquant sénégalais a vite franchi les étapes. Et Aliou Cissé va davantage s’appuyer sur lui pour les nouveaux défis, notamment le retour en classe prévu en juin, contre l’Ouganda et la Guinée-Equatoriale.
 
Ismaila Sarr, l’ancien pensionnaire de Génération Foot (Sénégal), qu’on attendait jouer quelques bouts de matchs au FC Metz (France) au cours de la saison, a dépassé les prévisions les plus optimistes à son sujet, en devenant un titulaire indiscutable chez les Grenats.
 L’attaquant arrivé de la Ligue 2 sénégalaise a marqué les esprits dans l’élite française. Et les minutes jouées pendant la CAN 2017 au Gabon laissent entrevoir qu’il est appelé à jouer un grand rôle dans la sélection nationale, dans un proche avenir.
 Après avoir largement contribué au maintien de son équipe en Ligue 1 française, le natif de Saint-Louis est appelé à tracer des sillons en équipe nationale, dès début juin.

 APS

Categories: Football, une, Une Football
  • Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

    Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.