Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn




Le mercato estival risque d’être chaud pour les footballeurs sénégalais évoluant dans les différents championnats européens. Particulièrement pour Diao Baldé Keita, Kalidou Koulibaly et Kara Mbodj qui font l’objet de beaucoup de convoitises. 

Diao Baldé Keita pisté par la Juve, Séville…

Le joueur de la Lazio Rome effectue sa saison la plus aboutie depuis son arrivée en Serie A italienne. L’attaquant international sénégalais a inscrit la bagatelle de 14 buts en 29 matchs. Sa fin de saison stratosphérique lui permet d’être très sollicité par les plus grosses cylindrées européennes. Le joueur formé au Barça a trouvé le chemin des filets à 6 reprises lors de ses 3 derniers matchs avec notamment un doublé face à l’AS Roma et un triplé contre Palerme. Diao Baldé Keita n’a, toutefois, jamais caché ses intentions d’aller voir ailleurs. Lors du dernier mercato estival, l’attaquant sénégalais avait déjà tapé dans l’œil de plusieurs formations européennes.

Selon la Gazzetta Dello Sports, Jean Michel Aulas, le président de Lyon, avait offert les services de Clément Grenier et Mathieu Valbuena en échange. En Italie, l’Inter et le Milan Ac avaient aussi tenté de le recruter mais s’étaient heurtés au refus des dirigeants romains. Une attitude qui n’avait pas plu à Diao Baldé qui, selon Sky Sports Italia, aurait refusé de s’entraîner avec les Biancocelesti lors de la reprise de la Série A.

«Il est compréhensible qu’un jeune footballeur talentueux aspire à brûler les étapes de sa carrière. Mais cette ambition ne peut pas conduire à des actes de non-professionnalisme contre le club avec lequel il est encore lié pour deux ans de contrat, dans un geste de défiance et d’arrogance envers ses coéquipiers et les supporters», avait réagi la direction du club.

Les choses se sont finalement arrangées entre les deux parties même si Diao Baldé Keita n’a pas accepté de prolonger son contrat qui se termine en 2018. À quelques semaines de la fin de la saison et du début du mercato d’été, la hache de guerre pourrait être déterrée. D’autant plus que les équipes intéressées par le prodige sénégalais ne cessent d’augmenter. Récemment, Sportsitalia a fait état de l’intérêt de la Juventus de Turin, prêt à mettre 20 millions d’euros sur la table afin de convaincre les dirigeants laziales.

L’AS, le célèbre quotidien ibérique, indique pour sa part que les négociations entre le joueur de 22 ans et le FC Séville sont très avancées. Avec toutes ces sollicitations, l’ancien catalan a de grandes chances de quitter la capitale italienne. En effet, la Lazio n’a pas d’autres choix que de le vendre pour ne pas être obligé de le laisser partir gratuitement en 2018.

Chelsea ne lâche pas Kalidou Koulibaly

La relation entre Kalidou Koulibaly et les dirigeants de Naples n’a jamais été un long fleuve tranquille. Arrivé en Italie en 2014, en provenance de Genk, contre une indemnité de transfert de 9 millions d’euros, Kalidou Koulibaly a rapidement pris ses marques en devenant l’un des meilleurs défenseurs de la Serie A. Naturellement, le joueur formé à Metz a attiré l’intérêt de grands clubs européens dont Chelsea. Malgré ses velléités de départ, il a toujours été retenu pas les dirigeants napolitains.

«Il me reste trois ans de contrat à Naples. (…) Des clubs de haut standing me veulent, et je n’ai aucun signe de Naples. La négociation pour une prolongation de contrat est au point mort. On n’a jamais voulu discuter avec nous, donc… (…) À Naples, ils font les morts et j’ai des clubs qui me veulent», regrettait le défenseur sénégalais dans les colonnes de L’Equipe, à l’entame de la saison.

Selon The Telegraph, après avoir vu les napolitains refuser ses offres de 45 millions d’euros et 58 millions d’euros, Chelsea était prêt à mettre 70 millions d’euros sur le défenseur de 25 ans pour remplacer le vieillissant John Terry. Alors qu’on n’était pas loin du clash entre Kalidou et Naples, une solution a été finalement trouvée. Une prolongation de contrat de 2 ans a été offerte à l’international sénégalais désormais lié au club jusqu’en 2021. Ce qui n’empêche pas les grosses cylindrées européennes de continuer à lui faire les yeux doux.

Les Blues devraient revenir à la charge pour décrocher la signature du Sénégalais. Ce qu’a confirmé Bruno Satin, son agent. «Chelsea était intéressé mais ensuite ils ont fait signer David Luiz et il y a aussi John Terry, Gary Cahill, c’est beaucoup de compétition. Alors nous verrons ce qu’il se passera. Tout ce qu’il se passera dans le futur ne dépend que du président et s’il accepte ou non d’évaluer les offres qui arrivent», avait-il confié à Goal.com

Kara Mbodj attend la fin de saison…

Arrivé en 2015 à Anderlecht, en provenance de Genk, pour un montant de 4,5 millions d’euros, Kara Mbodj n’avait pas réussi ses débuts. critiqué par les supporteurs et la presse, le défenseur sénégalais s’est battu pour s’imposer. ce qu’il a fini par réussir. devenu l’un des piliers des mauves, Kara est dans le viseur de plusieurs clubs de Premier League anglaise. Championnat dont il a toujours rêvé d’évoluer.

Durant le dernier mercato estival, Sunderland, Swansea et West Bromwich avaient déjà tenté de le recruter. Au cours du mercato hivernal, Leicester, champion d’Angleterre en titre, a aussi essayé de renforcer sa défense en proposant 8,8 millions d’euros pour le défenseur de 27 ans. Offre refusée par la direction d’Anderlecht. Pour montrer sa volonté de conserver son joueur, le leader de la Jupiler League belge a même prolongé Kara à son retour de la CAN 2017 où il a été l’un des meilleurs Lions. Même s’il a prolongé, avec à la clé une revalorisation salariale, tout ne semble par rose pour Kara qui a récemment fait une sortie dans la presse pour fustiger des insultes racistes et les critiques intempestives de supporteurs d’Anderlecht.

Kara Mbodj pourrait ainsi prendre une décision radicale en fin de saison, quitter la Belgique et s’envoler pour l’Angleterre où les prétendants ne manquent pas. La question est maintenant de savoir s’il est prêt à aller au bras de fer pour arriver à ses fins.

Stades

Comments are closed.

  • Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

    Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

  • 2002 FIFA World Cup Korea Japan