Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn
Dans un entretien accordé à Flashinfos, le président du Casa-Sport s’est prononcé sur les grands chantiers de l’équipe fanion de la capitale sud du pays. Il s’agit entre autres, de la construction du Complexe Casa-Sport qui sera composé d’un hôtel, d’une piscine, d’un terrain de foot etc. Seydou Sané a rappelé que la vision du Casa-Sport, est projetée vers 2020. Non sans jeter un regard reconnaissant à l’endroit de l’ancien coach du Casa-Sport, Demba Ramara Ndiaye qu’il qualifie de monument et d’icône pour la Casamance.
 
« Demba Ramata Ndiaye une icône, un monument…»
Demba Ramata est une icône, c’est un monument du Football dans notre région de Ziguinchor. Moi, j’ai beau de respect pour Demba Ramata. J’ai du mal à parler autre que des bienfaits de Demba Ramata. Ce qui fait qu’en un certain moment, nous avons même pensé qu’il était important de l’associer dans la gestion du Casamance sporting club. Car comme je l’ai toujours dit, il est toujours le bienvenu dans ce club. Maintenant, Comme il l’a bien dit, il est en train de vivre un repos mérité, et c’est normal, c’est vrai parce qu’il a beaucoup fait. Demba Ramata, tout le monde sait qu’il est très collé au Casa-Sport. S’il est toujours au Casa-Sport, c’est parce qu’il aime le Casa. C’est ça qui fait la différence entre lui et d’autres coachs.
 
Si vous prenez un entraîneur qui n’a pas le même amour, après son contrat, il s’en va. Mais lui, c’est son amour pour l’équipe qui fait qu’il ne pourra pas se détacher du Casa-Sport. Donc, nous allons réfléchir ensemble pour voir comment davantage l’impliquer parce qu’il a une expérience qu’il faudrait prévaloir.
 
« Le Complexe Casa-Sport aura un hôtel, une piscine, un terrain de foot avec… »
Aujourd’hui, c’est l’occasion de le dire, nous sommes sur un grand projet de construction du Complexe Casa-Sport qui aura un hôtel, une piscine, un terrain de foot avec toutes les commodités. Ce complexe va recruter 50 personnes et je pense que tout le monde y sera le bienvenu. On a besoin des hommes d’expériences. Parce que ma conviction est qu’on ne doit plus se contenter d’aller jouer, gagner quelques matchs en Afrique et de se faire éliminer dès le 1er tour. Ça fait presque 10ans que les équipes du Sénégal vont en Afrique et reviennent dès les préliminaires. Parce qu’on ne construit pas une vision, on gère le conjoncturelle, c’est-à-dire on joue aujourd’hui pour jouer aujourd’hui. On gagne aujourd’hui pour gagner aujourd’hui ou pour perdre aujourd’hui. Alors, on ne joue pas dans le temps
 
« Notre vision, c’est 2020… »
Pour bâtir une grande équipe, il faut avoir une vision, et nous, notre vision, c’est 2020. Qu’en 2020, on puisse parler du Casa-Sport à l’image du Tout Puissant Mazembé (TP Mazembé). Ce n’est pas un rêve, c’est possible, mais pour y arriver, il faut impérativement avoir un cadre et ce cadre-là, c’est ça, c’est le complexe sportif Casa-Sport. Nous avons déjà fait la pose de la 1ère pierre et c’est le moment de faire venir tout le monde. Et Demba Ramata sera l’une des compétences sur lesquelles nous compterons en priorité. C’est tellement important qu’aujourd’hui, même si nous avons un directeur technique et qu’on ne lui trouve pas un cadre, on ne lui trouve pas un bureau, il ne fera pas de résultat à la hauteur de nos espérances. Parce que, un directeur technique, on lui met le maximum possible d’infrastructures pour lui permettre d’être dans de bonnes conditions de réflexion, d’analyses. C’est pourquoi je n’ai pas voulu mettre la charrue avant les bœufs. Je me suis dit qu’il faut y aller par étape, développer d’abord le cadre adéquat qui nous permet de prendre tous ces jeunes qui jouent au Casa-Sport et qui demain n’auront pas la chance d’avoir des contrats professionnels, mais qui peuvent aujourd’hui aider les autres. Parce que si on a ce centre-là, on va développer le football depuis le bas-âge. Et nous comptons énormément sur Ramata pour réussir tous ces projets. D’ailleurs il est toujours là, et à chaque fois que de besoin, on se voit et on partage beaucoup de choses ensemble.
 
« Nous avons déjà les moyens pour démarrer les chantiers du Complexe Casa-Sport »
Nous y sommes ! Je vais d’ailleurs incessamment entamer une tournée en Europe parce qu’il y’a des partenaires qui s’intéressent à ce projet du Complexe Casa-Sport. Je ne veux pas déjà décliner leurs identités, mais ils s’intéressent déjà et puis ils m’ont demandé d’amener le projet. Mais, ce qu’il faut retenir, c’est qu’il n’y aura pas un seul partenaire ; il y’aura plusieurs partenaires qui vont entrer en jeu. Chaque partenaire va dire l’étendu de son intervention, et puis nous aussi, on n’a pas croisé les bras. Au moment où nous parlons, nous avons déjà les moyens pour démarrer les chantiers et ça, c’est sur fonds propres. Donc, nous sommes en train de nous organiser. L’échéance c’est 2020, mais nous pensons que si Dieu le veut bien, on va réaliser ce projet avant 2019.
 
Flashinfos

Comments are closed.

  • Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

    Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.