Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

La Malienne Aissata Boubacar Maiga a le sentiment de vivre un rêve éveillée, lorsqu’elle songe à la chance qu’a son pays de pouvoir accueillir le FIBA Women’s AfroBasket 2017.

Interrogée par FIBA.com sur ses ambitions au tournoi à 12 nations, l’arrière d’1.68m dit : “Le FIBA Women’s AfroBasket 2017 aura lieu à Bamako et c’est un grand honneur pour le Mali. J’entreprends tout pour faire partie de l’effectif final et j’espère que je pourrai aider l’équipe à remporter un deuxième titre continental.”

Pouvoir évoluer à domicile sera une motivation supplémentaire pour Maiga et ses coéquipières, qui pourront ainsi compter sur le soutien inconditionnel de leurs fans pour aller décrocher l’or.

“L’édition 2011 appartient au passé.” – Maiga

Le Mali avait accueilli le FIBA Women’s AfroBasket 2011, mais il avait dû se contenter de la troisième place, défait en demi-finale (56-51) par l’Angola, futur champion. Mais cette fois, Maiga pense vraiment qu’elles joueront pour le titre.

“L’édition 2011 appartient au passé. Nous avons des joueuses de qualité et expérimentées, mais il sera capital de rester concentrées et mentalement fortes si nous voulons monter sur la plus haute marche du podium. Cette tâche ne sera pas aisée, mais nous avons les moyens de nous imposer chez nous,” assure la basketteuse de 25 ans.

Maiga, qui évolue dans le club marocain du FUS de Rabat – un des meilleurs du championnat féminin du pays – souligne que “cette nation a l’une des ligues les plus relevées de la région en terme de compétitivité et c’est à n’en pas douter le meilleur endroit pour préparer le FIBA Women’s AfroBasket.”

Elle se remémore la première fois qu’elle a revêtu le maillot de l’équipe nationale : “C’était en 2008. J’avais 16 ans et j’avais même eu l’honneur d’être nommée capitaine de la sélection par les coaches.

 

Aissata Boubacar Maiga

“J’ai ensuite rejoint l’équipe senior en 2009 lors du FIBA Women’s AfroBasket à Madagascar. J’avais eu le plaisir de jouer aux côtés de ma soeur aînée Hamchetou Maiga. Ensemble, nous nous sommes démenées sur la scène internationale pour représenter au mieux notre pays, notamment aux FIBA Women’s AfroBasket 2009 et 2011, ainsi qu’à la Coupe du Monde féminine FIBA 2010.”

Quand on lui demande quelle joueuse lui sert d’exemple, sa réponse fuse.

“Ma soeur Hamchetou évidemment. Elle l’est d’ailleurs pour de nombreuses joueuses africaines. Elle a été championne WNBA avec les Sacramento Monarchs en 2005. Deux ans plus tard, elle a mené le Mali au titre lors du FIBA Women’s AfroBasket à Dakar, dont elle a été désignée MVP,” précise la native de Bamako.

FIBA

Comments are closed.

  • Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

    Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.